Futur chef d’entreprise, appuyez-vous sur la banque pour réaliser votre projet

 Toute entreprise qui va débuter dans le monde des affaires aura besoin d’un minimum de fonds de la création jusqu’à son développement. Malgré la présence des capital-risqueurs et autres business angel, s’appuyer sur une banque reste le meilleur moyen pour réaliser un crédit.

Non seulement votre banquier vous accompagnera sur la durée mais il pourra aussi vous proposer différentes solutions, comme du rachat de pret afin de n’avoir plus qu’une seule mensualité.

carte-entreprise

N’ayez pas peur d’enfin réaliser vos rêves: lancez votre entreprise

Le rôle de la banque dans votre aventure entrepreneuriale

La banque se penche généralement sur deux points avant d’accorder un prêt pour un futur entrepreneur : la qualité en la personne de celui-ci (ses compétences, sa formation, sa situation financière, sa motivation dans le projet…) et le plan d’affaires appelé communément « business plan » (rentabilité, attrait du marché visé, clientèle ciblée…)

Le business plan est donc essentiel et les prévisions des chiffres n’ont d’intérêt que si le dossier est crédible et cohérent. Ainsi, la banque peut s’investir à tout financer, mais elle tiendra cependant compte de la capacité de remboursement de l’emprunteur. L’objet du crédit peut ainsi porter sur le fonds de commerce, le matériel, les équipements… tout dépendre des besoins de l’entrepreneur.

Les différents types de financement d’entreprise proposés par la banque

Il y a deux types de financement : le prêt classique ou le crédit-bail. La différence entre les deux est essentiellement juridique : avec le crédit-bail, le prêteur reste propriétaire du bien financier. Alors qu’avec le crédit classique, l’entreprise devient propriétaire. Vous trouverez toutes ces infos sur le site le.credit qui apporte beaucoup de solutions dans la simulation de crédits pour les professionnels.

Le crédit-bail ne peut donc financer que du matériel (machines, véhicule de transport…). Pour un crédit classique, un apport personnel est demandé, car la banque ne peut pas prendre la totalité du risque. Cet apport personnel servira entre autres au financement de la trésorerie et sera un élément de réassurance supplémentaire. D’autres solutions permettront également à l’entrepreneur de réaliser de la défiscalisation en réalisant des investissements immobiliers tels que la loi pinel par exemple.

L’accompagnement pendant les premières années est essentiel également, car les projets accompagnés réussissent bien mieux à 5 ans. C’est une opportunité pour l’entrepreneur, car la banque est déjà expérimentée en matière de gestion de projet et financière. La cohérence et de la crédibilité du projet sont ainsi de mise pour pouvoir obtenir le prêt, tout dépend donc au premier abord du fond et de la forme du projet.

Une fois que votre entreprise sera lancée, vous aurez sûrement besoin de logiciels indispensables à la gestion d’entreprise.

Comments
  1. melvin

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *